Aller au contenu

Vous pouvez nous suivre sur

Facebook Google+ Twitter Youtube


  • Bonus 500€
  • Bonus sans dépôts / freerolls
  • S'ajoute au programme fidélité des rooms
  • Vous permet d'avoir le meilleur programme fidélité du marché (+50%)
  • Cash / Chèque amazon
  • Coaching

Le nivellement du poker vers le haut "POKERSPHERE"


Le nivellement du poker vers le haut "POKERSPHERE"


Bien qu'il soit un microcosme fermé et élitiste, le poker de haut niveau ne cesse de mûrir estompant les barrières qui séparent le monde pro du monde amateur.
Même si le circuit live est aujourd'hui majoritairement réservé aux professionnels à cause du prix des tournois et des autres frais, énormément d'amateurs et de passionnés arrivent régulièrement à se glisser à l'intérieur de ces tournois. Il n'est plus rare de voir des joueurs non-professionnels gagner des tournois prestigieux en glissant un "OUI PAPA" à leur manière.
Les mœurs évoluent, le poker se structure vers le bas et s'articule autour d'associations ou même d'entreprises.
Les joueurs vivants du poker voient avec un aspect positif le vivier potentiel que représentent les amateurs et les passionnés ; ils ont appris à vivre avec, à prendre du recul et à s'adapter.
On peut même affirmer que bon nombre de pros ont eux aussi commencé dans des petites structures associatives. Et de nos jours, l'offre et l'organisation de ses structures faites pour les passionnés n'ont plus rien à envier (ou presque) au monde professionnel.


Pokersphère l'Union (http://www.poker-sphere.fr/)

J'ai été moi-même impressionné quand je suis allé voir le Pokersphère de "Cyril Delaire" à l'Union (à côté de Toulouse). Joueur amateur, puis professionnel notamment au sein de la team "Poker et Associé" Cyril a su concilier ses compétences professionnelles et son aptitudes au poker pour créer son établissement et effectuer une reconversion professionnelle réussie (si ce sujet vous intéresse, voir notre article http://www.pokerevpl...conversion-r101).
On croyait le strass et les paillettes uniquement réservées aux casinos, mais cet établissement qui a une fonction de " Club House" spécial poker n'a rien à envier à "la salle des étoiles" du Casino de Monaco, ou presque... !





Organisé autour de 9 tables à la finition soigneuse, l'endroit est articulé autour d'un grand bar, d'une salle spécial "Grind" et d'une grande télé... Une table finale façon EPT trône même au milieu de la pièce éclairant de violet les jetons des joueurs. De quoi faire réfléchir avant de 3bet un adversaire même s'il n'y a pas de caméras.
Le plus intéressant reste à venir, Pokersphère a su trouver un système permettant aux adhérents de gagner des lots très attrayants. Même s'il n'y a pas trois belles brunes qui viennent nous déposer des liasses de dollars au milieu de la table lors de la TF, l'enjeu reste désirable voir enviable.



Effectivement une formule d'abonnement permet au joueur de pouvoir profiter du lieu de façon illimitée. Un système de points fictifs sous forme de "Kartes" et de "Kosmos" permet aux passionnés de se livrer à une rude compétition.
Pour rentrer plus dans les détails, chaque mois un joueur recevra un nombre "X" de "Kosmos". Une inscription pour un" MTT" ou un "Sit and go" coûte par exemple 300 "Kosmos" mais permet aux joueurs ITM d'augmenter leur Bankroll fictive avec un pay-out semblable à celle d'un tournoi classique.
Le classement est tenu à jour de manière très stricte. Ainsi à la fin d'une période donnée, les joueurs les mieux classés gagnerons des tickets de MTT allant de 200 à plusieurs milliers d'euros ou même offrant un voyage à Vegas!
Cyril a su aussi concilier l'offre et la demande, il propose ainsi des tournois avec des structures rapides, d'autres plus lentes et même quelque tables de cash game. Là-bas, les "Point fictifs" ont remplacé l'argent, mais ils restent précieux pour la plupart des joueurs, car indirectement ils rapportent. "Le poker sans argent mais pas sans enjeux", voilà son mot d'ordre !
Pokersphere apprend aux adhérents les bases techniques et structurelles du poker : un joueur ne peut pas dépenser plus de 5% de sa bankroll d'argent fictif en une soirée. Cyril en profite donc pour apprendre à ses adhérents quelques règles de gestion bien utiles.
Pokersphère est un peu semblable à une école "spécial poker", où les gens viennent se former, apprendre, s'amuser, passer un bon moment, boire un verre (ou peut-être plusieurs...), sortir de leur quotidien, et pourquoi pas même rêver de participer à un tournoi prestigieux.
Cyril est un acteur parmi d'autres contribuant pleinement à faire en sorte que la barrière entre les pros et les passionés s'estompe. Le poker puise sa force du monde amateur et le fait de le structurer ne peut être que bénéfique pour le marché global. Les amateurs se mettent à rêver (à juste titre d'ailleurs)... Ce qui était inaccessible fût un temps est aujourd'hui possible.




Comme un clin d'œil pour affirmer nos dires, Cyril propose même une série de tournois calquée sur celle des WSOP cet été : mêmes structures, mêmes formats, même diversité... High Roller, Big One, Main Event sur 4 jours, tout y est!
L'heureux gagnant repartira non pas avec un mythique bracelet mais avec une montre pokersphere tout aussi enviable. Un père pourra ainsi dire à son fils "moi aussi, je suis champion du monde" même si ça ne l'est qu'à sa façon".

Julien Rouquet Commenter sur le forum →


0 Commentaires