Aller au contenu

Vous pouvez nous suivre sur

Facebook Google+ Twitter Youtube


  • Bonus 500€
  • Bonus sans dépôts / freerolls
  • S'ajoute au programme fidélité des rooms
  • Vous permet d'avoir le meilleur programme fidélité du marché (+50%)
  • Cash / Chèque amazon
  • Coaching

Poker, le supermarché des offres


Poker, le supermarché des offres



Le poker, c'est un peu comme le supermarché, en y regardant de plus près il y a une multitude d'offres, de marques, de produits, de gammes et il arrive quelques fois que l'on ne sache plus trop quoi choisir (un peu comme quand tu restes bloqué devant le rayon des biscuits).
Il y a des aliments dont tu sais pertinemment qu'ils ne sont pas bons pour toi, ton corps et ta santé, mais tu les prends quand même.
C'est un peu comparable au fait de jouer un Expresso à 50 euros, un MTT bien trop cher ou une table de cash au-dessus de tes limites. Mais bon, nous sommes bien là pour nous faire plaisir de temps en temps, sinon quel intérêt ? Puis bon, je peux toujours avoir de la chance et réussir à gagner un gros gain. Un peu comme quand tu chopes la figurine rare dans ton paquet de frosties!

choix supermarché.png


Après, nous devons nous poser les bonnes questions, il faut clarifier la chose. Pourquoi je joue au poker et quelles sont réellement mes motivations. Est-ce que je souhaite simplement me détendre (un peu à la manière du tournoi intercommunal de belote le samedi soir) ? Ou bien, est-ce que je joue car j'aime ce jeu et que j'essaye d'y gagner de l'argent (tant qu'à faire) ? Ou carrément, est-ce que l'argent du poker est pour moi une source de revenus essentielle ?

Si vous êtes dans la 2ème et/ou la 3ème catégorie, il y a donc fort à parier que vous jouez de manière réfléchie et que vous choisissez des formats de jeu qui vous sont plutôt favorables. Fini de "spew all time", les choses sont plus ou moins sérieuses. On commence à quitter le rayon pizza et pâtes pour celui des légumes et du poisson.
Certains sont même encore plus sérieux et respectent à la lettre les objectifs qu'ils se sont fixés. Faisant preuve d'une force de caractère à toute épreuve. Eux ne passent même plus par le rayon légumes, mais ont carrément préparé un repas noix de Saint-Jacques et vin blanc.

En y réfléchissant de plus près, on n'est pas tous physiologiquement et psychologiquement égaux. Certains ont moins de temps pour jouer : travail, famille, patrie. Et d'autres ont tendance à avoir un quotient émotionnel plus fort (oui, tu sais, on connaît tous un mec qui repart avec un IPhone alors qu'il avait prévu d'acheter un tee-shirt) ! Même si l'achat impulsif et la gestion des émotions se travaillent, nous ne sommes pas égaux de base.

Le "temps" est aussi un élément essentiel au poker, on sait tous que c'est un jeu macrocéphale, il faut donc ajuster nos objectifs en fonction de notre "temps de jeu". En clair, trouver le bon équilibre gain/temps. Certains sont plus pressés et préfèrent des formats rapides (un peu comme quand tu passes au Drive) et d'autres au contraire peuvent se permettre de jouer longtemps et de lire tous les ingrédients sur l'étiquette du produit qu'ils vont acheter.
Certaines problématiques disposent de solutions rationnelles. On sait a priori ce qu'il faut faire pour rester en bonne santé. Au poker, c'est la même chose. Bien entendu, on peut faire des écarts. Fumer, boire, de temps à autre n'est pas directement condamnable pour notre corps, mais à répétition oui !
En outre, l'abus de structures rapides (Expresso, Hyper Turbo) et de buy-in trop élevés sont, à la longue, mauvais pour notre bankroll, c'est certain.


Le 1er Janvier, certains prennent de bonnes résolutions, ils arrêtent de fumer par exemple ! Puis comme on le sait tous, au bout de 3 jours, ils craquent (et je redeviens un fumeur passif à cause d'eux) ! Alors que d'autres avec un mental plus fort (et se souciant de ma santé) arrivent à tenir le choc et ne touchent plus à une cigarette.
Au poker, c'est pareil, il est peut-être temps que les joueurs se disent : "maintenant, je joue de manière structurée, logique et propre". À l'instar de celui qui a eu la force d'arrêter de fumer durant toute cette année.

changement.jpg


Le cash game peut être une solution rationnelle, il a effectivement plusieurs avantages à mon sens.
Il permet au joueur de pouvoir s'arrêter quand celui-ci le souhaite (la chose la plus importante à mon goût).
Le fait qu'un joueur possède 100 blindes tout le temps, permet de mieux gérer son stack en MTT (notamment au début), d'avoir également le recul nécessaire pour faire des coups au premier, second et troisième degré et donc de progresser.
Le cash online permet également de faire beaucoup de rake, donc plus d'argent. Les statuts VIP qui découlent du cash sont un véritable défi, et représentent même une certaine crédibilité aux yeux des autres et de soi-même.
Enfin le cash permet également de limiter significativement la variance, en somme une "très très" mauvaise journée et une journée à -10 Buy-in a contrario une bonne journée elle, sera une session à +10 buy in.
Bien entendu que l'on ne gagnera pas 500k en 6 minutes comme le promettent les Expresso, mais un joueur sérieux gagnera un peu tous les mois, et rien n'empêche de faire des MTT(s) ou quelques formats rapides pour le fun et la détente de temps à autre.


cash++.jpg


On ne peut pas passer toute notre vie à jouer des formats qui nous rendront perdants à la longue. Oui ! Essayons de nous prendre en main, de quitter les rayons mauvais pour notre santé, d'ajuster nos objectifs, nos motivations avec notre "temps", trouvons un format de jeu cohérent. Soyons fidèle à nous-même avant de l'être pour les autres. Mais n'oubliez pas de vous faire plaisir pour autant. De rêver, et d'y croire.

Julien Rouquet Commenter sur le forum →


0 Commentaires