Aller au contenu

Vous pouvez nous suivre sur

Facebook Google+ Twitter Youtube


  • Bonus 500€
  • Bonus sans dépôts / freerolls
  • S'ajoute au programme fidélité des rooms
  • Vous permet d'avoir le meilleur programme fidélité du marché (+50%)
  • Cash / Chèque amazon
  • Coaching

Améliorer sa courbe de non showdown winnings en cash game


XxPhantomxX pose les bases d'une réflexion collective autour du non-showdown winning.
-Quels enjeux ?
-Quels leviers ?




 
J'ouvre ce sujet pour avoir vos avis et aide afin d'améliorer cette stats.

Je pars du postulat suivant, il est inutile de vouloir tendre vers une non schowdown winning neutre ou positive face à des joueurs récréatifs (plutôt passif et calling station) car cela nous ferait perdre de l'agent au final.

C'est donc plutôt une réflexion face à des regs (que l'on souhaite dominer ou le cas échéant limiter les pertes).

Les leviers sur lesquels on peux travailler, me semble être les suivants:
- ne pas se faire bluffer trop souvent;
- ne pas jouer trop sérrer (nit);
- défendre ses blinds;
- être agressif pré-flop et post-flop
=> 3 bet, 4bet, squeeze...
=> 1,2,3 barells bluffs
=> Check raise flop ou turn en bluff ou semi-bluff
=> agressivité river, il me semble qu'une différence existe ici entre les regs
- ne pas faire grossir des pots que l'on va abandonner trop souvent plus tard dans le coup

En bref, il faut se montrer plus agressif, prendre tous les spots ev+, avoir une excellente lecture car chaque erreur coûte très chère. Bien jouer au poker quoi lol.
Il est assez difficile d'identifier seul les leaks que l'on peux avoir dans chaque situations,pour ensuite tenter de les corriger.

J'imagine qu'il est assez compliquer de donner des pistes de travail générales car c sans doute très différent d 'un joueur à l'autre.

J'attends vos avis, si vous avez des suggestions,d'autres pistes pour améliorer la courbe de non schowdown winning, des vidéos, des articles, etc... Commenter sur le forum →


8 Commentaires

La courbe de non sd ne doit pas être une finalité. mais sinon en théorie, c'est facile, tu étudies les regs de maniere profonde et ca vient tout seul. Profonde, ca veut dire analyser ses stats et analyser ses plays surtout ses showdowns. Avec ce genre d'étude, tu sais quand raise, fold, bet , check. Mais cela prend du temps et on est pas obligé d'aller si loin en micro je pense.

 

Mais tu peux montrer un hud d'un reg qui te dérange et on peut commencer par la.

2 autres levier:

 

- Thin value

- Folder turn si on sait que l'on va trop souvent devoir folder river

salut,

 

1ere intervention de ma part! ;) 

 

Voici un article que j'ai lu y'a pas longtemp qui me parait très adapté a la question :)

 

http://www.clubpoker...wdown-winnings/

 

la conclusion mérite d'être soulignée: « si la courbe rouge détermine votre virilité, la courbe verte détermine votre niveau au poker » 

Merci mechanshove, 

 

lien très intéressant, 

 

effectivement chaque joueur à un style différent et avoir une courbe NSW qui descends n'est pas du tout grave. Cependant certaines courbes descendent trop rapidement à mon sens et son le diagnostique d'un leak chez le joueur. C'est à dire qu'on ne se bat pas assez pour gagner certains pots.

 

C surtout d'essayer de s'améliorer dans des spots plus compliqué face à de bons joueurs. Parfois par "faineantise" ou "crainte" je manque sans doute des situations EV+. L'idée c de se battre sur tous les spots EV+, et faire le moins d'erreurs possible même dans des spots compliqués..

 

Tout cela dépends aussi de son style de jeu ainsi que celui des adversaires ( du coup de la limite et du niveau général)

La question sur la variance est intéressante, 

 

je n'ai aucune preuve scientifique, mais je pense qu'en cash games améliorer notre courbe de NSW diminue la variance, du fait tout simplement que l'on gagne plus de pots avant l'abbatge. Du coup. Du coup on est un peu moins dépendants de nos cartes.

Je pense que ce n'est cependant pas aussi simple et difficile de savoir vraiment si cela diminue la variance.

 

(Un excellent joueur en tournoi, me disait qu'avoir un style LAG en volant pas mal de pots limiter carrément la variance par rapport à un joueur plus TAG... pour les tournois of course)

Pour la variance, je pense que oui, ca doit limiter une part de la variance mais pas tant que ca, car la variance c'est aussi si on est cards dead ou pas, et même si tu voles ou bluff tu ne le fais pas avec n'importe quelle carte pour que cela soit EV+ donc la variance reste encore bien presente, et tant mieux car c'est grâce a la variance que l'on peux gagner a long terme, plus on joue low variance et plus il est difficile de dégager un gros winrate. Et si on fait quelques simulations (avec pokerdope par ex) on s’aperçoit que plus notre winrate est proche de 0 et plus on mets de temps a atteindre le long terme car nos swings due a la variance reste conséquent par rapport a nos gains potentiel.

 

Moralité, il ne faut pas avoir peur de jouer avec un peu plus de variance du moment que c'est asser EV+ ,de ne pas trop s'attacher aux court terme et de faire confiance a sa BRM. 

 

En cash of course ;) en tournois je comprend que l'on préfère baisser les effet de la variance (mais je n'ai jamais creuser la question en tournoi)

Sujet très interessant, qui revient souvent sur la table.

J'ai toujours eu une redline assez catastrophique mais j'ai souvent remarqué que mon jeu commençait à partir en vrille lorsque je me focalisais trop dessus. 

 

Il est obv interessant de s'y pencher mais il  ne faut pas en faire tout un plat au risque d'avoir des effets secondaires déplaisants.

 

Je pense néanmoins que plusieurs facteurs vont vous permettre d'améliorer votre redline:

 

1/Voler plus les blinds: en micro et small stakes, les regs ont pour la plupart le leak de pas ne pas assez défendre leur BB, a vous d'en profiter!

 

2/Planifier vos mains: il faut prendre l'habitude de planifier nos actions dès le flop, anticiper quelles seront nos décisions en fonction du run out et surtout SE TENIR AU PLAN. Par exemple, un fold turn planifié ne doit pas se transformer en fold river.

 

3/Mettre la pression sur les ranges cappées: lorsqu'un Villain a tres peu de combos de nuts (ou simili nuts) dans sa range, il faut ne pas hésiter à 3barrel, voire overbet à un moment. Mais comme dit plus haut, il faut savoir s'en tenir au plan et ne pas se dégonfler river.

Exemple: on est au BTN avec any2, on minraise et un reg standard défend en BB. Flop: AKQr

Voici un flop ou Villain n'a que très peu de combos de nuts puisqu'il aurait 3bet AA, KK, AK, et AQ. Reste seulement JT.

C'est un bon spot pour 3 barrel et mettre une pression maximale!

 

Meme si je suis loin d'etre le spécialiste, j'essaierais de faire une video sur ce thème

Merci, 

 

tu as raison il peux être contre-productif de se focaliser, de la même manière que d'être focaliser sur le résultat à court terme.

Cependant, je constate que toutes les pistes et réflexions tendent à améliorer notre jeu et devenir plus "pénible" à jouer. On est souvent sur des sujets et des ajustements assez fins et compliqués.

 

Du coup, chaque ajustement peux prendre un peu de temps, il faut y aller doucement, et dans un premier temps cela risque sans doute de nous faire perdre un peu d'argent. Le temps de trouver un équilibre entre son jeu et les ajustements possibles. Ainsi qu'une bonne maîtrise de ses derniers.

Il faut savoir aussi que l'on ne peux pas tout maîtriser, et qu'on ne peux pas jouer contre "sa nature". Certains ajustements seront possibles chez certains et pas chez d'autres...

 

Au final, je trouve que ça aide beaucoup à se remettre en cause et continuer de progresser.

 

Sur mes sessions, je constate par exemple que lorsque tout se passe bien à la table et que je comprends ce qui se passe en ayant le sentiment de dominer la table => ma courbe de NSW baisse très peu, voir pas du tout.

A l'inverse, quand j'ai le sentiment de ne pas comprendre ce qui se passe, d'être en permanence dans des situations pénibles et sous pression => ma courbe de NSW chute de façon dramatique.

 

C un indicateur qui me montre que la partie est sans doute trop difficile pour moi...